Massage des enfants

Voici un petit mémo de nos anciens ateliers massage.

Merci à Tulipe qui à pris le temps d’écrire le détail des ateliers qu’elle nous proposait, son partage nous est précieux !

 

Préparer la séance

L’espace : matelas, alèze et serviette : préparer son cocon.

Huile à disposition : pensez que vous ne la prendrez que d’une main, prévoir une coupelle ou un flacon vers vous par exemple.

Musique douce (en fonction repeat, ça évite le silence en pleine détente et les mains toutes huilées…) ou chantonner.

Bouillote qui chauffe ou une serviette à mettre sur l’enfant à la fin.

Chauffer la pièce si la température est fraîche.

Couper la sonnerie du téléphone : se mettre en « mode » absent.

– Éviter d’allumer une lumière juste au dessus des yeux de l’enfant (nous on ne la voit pas, elle est au-dessus de notre tête…)

Enlever bagues et bracelets

Soyez à l’aise : vêtements confortables, à manches courtes qui ne craignent pas l’huile…

Se laver les mains ainsi que celle de votre enfant : on commence à préparer l’enfant à la détente … et à se sentir « dedans »… On se nettoie.

Se poser : s’asseoir confortablement, respirer plusieurs fois profondément en évacuant nos soucis loin de nous…, se vider la tête. Faire quelques étirements, l’enfant peut participer s’il le désire. Si vous avez envie de bailler, ne retenez pas celui-ci. Bref, détendez-vous au maximum.

 

Le tout début du soin

– Avec l’huile chauffer vos mains l’une contre l’autre pendant quelques minutes, ce « bruit » sera comme un rituel de commencement.

Demandez la permission à votre enfant de commencer : « je peux te masser maintenant ? »

Prendre contact avec son corps : poser doucement vos deux mains chaudes à plat sur la partie du corps que vous allez masser, et les laisser peser, détendues : mains posées.

– Une fois le contact établi, ne l’interrompez pas, maintenez toujours celui-ci avec au moins une main.

 

À chaque partie du corps

Prise de contact en douceur : mains posées

Huiler

Masser

Englober : sentir ses différentes parties du corps reliées entre elles.

 

Le geste

La pression n’est pas une caresse chatouilleuse, ni ne doit laisser la peau rouge.

Les mains entières massent (pas seulement le bout des doigts) en épousant le corps de votre enfant.

– Le mouvement est entier : par exemple pour le bras, on englobe l’épaule (qui sera aussi massée avec le dos) et le poignet (qui sera aussi massé avec la main).

 

1 – Les jambes

– Prise de contact : une main sur chaque jambe, mains posées.

– Huiler une jambe et la masser :

  • En global de l’aine vers le pied
  • En « saucisson », toujours en direction de la cheville et en englobant celle-ci.
  • Descendre sur l’extérieur et remonter à l’intérieur en englobant bien le pli de l’aine.

– Faire l’autre jambe.

– Intégration des 2 jambes : des fesses (détente du fessier) jusqu’aux chevilles.

 

2 – Les pieds

– Prise de contact : une main sur chaque pied, mains posées.

– Huiler un pied et le masser :

  • Du talon vers l’extrémité de chaque orteil : avec le plat de vos pouces en les alternant.
  • Chaque orteil : de la base vers l’extrémité.
  • Insister sur le talon et le bord externe du pied.
  • Le dessus du pied : des orteils vers la cheville, en alternant les pouces.
  • Petits cercles autour de la cheville.

– Faire l’autre pied.

– Intégration des jambes et pieds.

 

3 – Le ventre

– Prise de contact : mains posées sur le ventre de votre enfant.

– Huiler le ventre et le masser :

  • Grands cercles (dans le sens des aiguilles d’une montre) autour du nombril. Au moins 3 fois.
  • Petit cercle, même sens, autour du nombril. Au moins 3 fois.
  • Spirale qui se rétrécit autour du nombril. Au moins 2 fois.
  • Descendre une main (bien à plat et englobante) puis l’autre des côtes jusqu’au bas-ventre en alternance. Au moins 5 fois.
  • Écarter et faire glisser les pouces (à plat) du sternum jusqu’aux côtés, en suivant les dernières côtes, les autres doigts sont sous le dos, de chaque côté.

– Intégration : ventre, jambes et pieds.

 

4 – La poitrine

– Prise de contact : mains posées sur la poitrine de votre enfant.

– Huiler la poitrine et la masser :

  • Mains posées à plat au centre de la poitrine, descendre vers les côtés (aller jusqu’à toucher le sol, tout en gardant le contact). Les deux mains font le mouvement ensemble.
  • On part des épaules et au fur et à mesure on descend vers le ventre, qui est massé aussi.
  • Main droite sur une épaule droite qui glisse vers le bas en diagonale, au niveau du côté gauche. Alterner ce mouvement main droite, main gauche (qui elle commence sur l’épaule gauche).

– Intégration : poitrine, ventre, jambes et pieds.

 

5 – Les bras et les mains

Certains enfant résistent et ne se laissent pas masser bras détendus, ne le forcer pas, faites au mieux dans la position qu’il adopte, ses bras se détendront petit à petit.

– Prise de contact avec les bras.

– Huiler un bras et le masser :

  • En global de l’épaule vers la main.
  • En « saucisson », toujours en direction de la main et en englobant bien l’épaule et la main.
  • Descendre sur l’extérieur et remonter à l’intérieur en englobant bien l‘épaule.

– Huiler la main correspondante et la masser :

  • Faire glisser le pouce de la base du poignet jusqu’aux extrémités des doigts.
  • Glisser et saucissonner chaque doigt, dessous, sur les deux côtés et sur le dessus.
  • Faire de grandes spirales dans la paume de la main, de la base des doigts jusqu’au centre de la paume.
  • « pincer en glissant» la peau entre chaque doigt.
  • Faire des spirales sur le dessus de la main.
  • Glisser du poignet vers les doigts.
  • Petits cercles autour du poignet.

– Intégration du bras et de la main massés.

– Huiler et masser l’autre bras puis l’autre main.

– Intégration : bras, mains poitrine, ventre, jambes et pieds.

 

6 – Le visage

– Prise de contact : mains posées sur le front de votre enfant.

– Huiler le visage et le masser

  • Lisser le front avec le plat des doigts du milieu du front aux tempes
  • Lisser les sourcils jusqu’aux tempes : mouvement lent et doux
  • Descendre de chaque côtés des ailes du nez et englober les joues jusqu’aux oreilles
  • Étirer doucement la lèvre supérieure et inférieure avec les pouces,
  • Des tempes aux mâchoires en passant par les oreilles, une fois devant et une fois derrière celles-ci.
  • Masser énergétiquement les oreilles de votre enfant entre votre pouce et votre index replié sur lui-même.
  • Passer sur le cuir chevelu, du front vers la nuque.

– Intégration : visage, bras, mains, poitrine, ventre, jambes et pieds.

 

7 – Le dos

– Prise de contact : mains posées sur le dos de votre enfant.

– Huiler le dos et le masser :

  • Mains à plats et perpendiculaires à la colonne vertébrale, de la nuque jusqu’aux fessiers, enrouler les mains l’une après l’autre, du côté droit au côté gauche, dans un va-et-vient. Répéter 2 fois.
  • Faire le même mouvement pour commencer du côté gauche (vous pouvez faire pivoter votre enfant à180°).
  • Glisser les deux mains à plat et perpendiculaire à la colonne ensemble de la nuque jusqu’aux fesses le long de la colonne, englober les côtés dans un mouvement large.
  • Petits cercles le long de la colonne, avec les pouces et puis toute la main partout sur le dos.
  • Plisser de l’épaule droite à la hanche gauche et inversement.

– Intégration : cuir chevelu, nuque, bras, mains, dos, fesses, jambes et pieds.

Une fois l’intégration finie, ne lâcher pas votre enfant d’un coup, signaler le lui par une pression plus légère et dites-lui oralement.

 

Un petit moment calme et câlin

Couvrir votre enfant avec la serviette chaude et le câliner s’il le désire. Laisser la musique douce, et prévoir un moment calme et tendre après la séance.

Lorsqu’on masse une partie du corps, masser toujours le symétrique, afin de rester dans un ressenti correct et symétrique.

 

Je vous souhaite du bonheur à échanger ainsi, de bonnes séances

et de bons moments tendres et câlins…

Tulipe

Crédit photo : JasonUnbound

Un commentaire

  1. Tulipe dit :

    Je découvre l’école associative!!! Quelle richesse!!! Quel bonheur!!!!
    Je vous remercie d’avoir laissé cet article sur le massage-bébé que j’ai écrit il y a un bon moment maintenant!!!! Mes enfants qui sont bien plus grands maintenant (16, 13 et 8 ans) sont toujours demandeurs. Le toucher est essentiel dans une vie, une relation et pour soi.
    Je vous souhaite de doux moments de partage autour du toucher harmonieux.

    Tulipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *